SOMMAIRE

  1. HORAIRES DE CHABBAT
  2. LE FLASH PARACHA DU CFJT – CHABBAT BO 7/01/2022 – 8/1/2022
  3. HAFTARAH SPECIALE BO (rite tunisien)
  4. CARNET DE FAMILLES
  5. CHABBAT BECHALAH 15/01/2022
  6. SAVE THE DATE : CHABBAT PLEIN POUR YITRO AVEC COMME INVITE D’HONNEUR, LE RABBIN MOCHE TAÏEB, RABBIN DE BORDEAUX
  7. EMISSION MEMOIRE & VIGILANCE (RADIO SHALOM 94.8FM) DU 5.01.2022
  8. CALENDRIER

1. HORAIRES DE CHABBAT (horaires de Paris)

  • ENTREE DE CHABBAT : 16h53
  • SORTIE DE CHABBAT : 18h06

2. LE FLASH PARACHA

BO – UNIS GRÂCE AUX DIFFÉRENCES

Pour la guérison complète de Meir Nissim ben Khamssana et de Chemouel ben Renée Bacca

 « Moché répondit : Nous irons jeunes gens et vieillards ; nous irons avec nos fils et nos filles, avec nos brebis et nos bœufs, car nous avons à fêter l’Éternel. » (Exode10-9)

Avant l’arrivée dévastatrice des sauterelles sur la terre d’Egypte, Moché va trouver Pharaon pour le prévenir de cette septième plaie. Anéantis par les précédentes, les serviteurs de Pharaon l’implorent de laisser partir le peuple juif. Considérant ce judicieux conseil, le souverain d’Egypte évalue alors les pertes qu’essuiera son pays s’il accepte et demande à Moché : « quels sont ceux qui iront ? ». Ce à quoi celui-ci répondit « Nous irons jeunes gens et vieillards ; nous irons avec nos fils et nos filles, avec nos brebis et nos bœufs, car nous avons à fêter l’Éternel ».

A propos de ce verset, un Midrash de source inconnue – cité par l’auteur du ‘Ir David (Amsterdam, 1719) puis largement repris dans la littérature rabbinique – rapporte le commentaire suivant : Pharaon dit [aux enfants d’Israël], vous en viendrez à dire prochainement « Qui s’élèvera sur la montagne du Seigneur ? Qui se tiendra dans sa sainte résidence ? (Psaumes 24-3) ». Ce Midrash énigmatique dans lequel il est question du don de la Thora sur le mont Sinaï, relève des incompréhensions concernant l’intervention de Pharaon et la réponse que lui fit Moché en disant : « Nous irons jeunes gens et vieillards etc. ».

Dans son œuvre Shivti WéQuoumi, rebbi Ḥoumani ‘Allouche[1] z”l, fait lumière sur ce mystérieux Midrash en rappelant en préambule une valeur fondamentale de notre peuple : l’unité. En effet, ce principe est l’unique moyen d’accomplir la Thora dans sa totalité, puisqu’individuellement, aucune personne n’est concernée par l’intégralité des 613 commandements. A titre d’exemple, prenons brièvement le cas des lois liées au Temple dont le privilège revient aux cohanim uniquement. Il en est de même pour chacun des autres commandements dont l’exclusivité concerne parfois les hommes, ou les femmes, les propriétaires terriens, les soldats, les détenteurs d’objets trouvés etc. L’harmonie au sein des enfants d’Israël est par conséquent capitale afin que la Thora soit réalisée dans sa globalité, car c’est cette union et cet amour de l’autre qui sont le ciment de notre peuple, ce « ciment-armé » d’une Thora résistant à toute épreuve.

Selon cela, il est possible d’interpréter le Midrash de la manière suivante : Pharaon, conscient des disparités présentes dans la Thora, demande au peuple « Qui s’élèvera sur la montagne du Seigneur ? ». A travers cette remarque, Pharaon souhaite démontrer aux enfants d’Israël qu’il serait sans intérêt de les libérer, en vue de recevoir la Thora, puisqu’aucun d’eux n’aurait la capacité d’accomplir l’intégralité des commandements. Ce à quoi Moché lui rétorque « Nous irons jeunes gens et vieillards etc. », autrement dit, cet écart qui sépare le jeune homme du vieillard, cette différence les opposant, est précisément la clé de voute sur laquelle repose la Thora.

L’unité ne doit pas être confondue avec l’uniformité, car le secret d’une symphonie parfaite réside dans la diversité des instruments qui s’unissent harmonieusement.

Aryé Bellity


[1] Rebbi Ḥoumani ‘Allouche (1897-1955) est né à Gabès et étudia auprès de rebbi Ḥayim Ḥouri. Sa jeunesse fut éprouvée par la perte de sa mère Rivqua, alors qu’il n’est âgé que de six ans seulement et par celle de sa sœur deux ans plus tard. Vers 1917 il quitte Gabès pour rejoindre son père gravement malade, à Médenine. Là il enseigne la Thora aux jeunes enfants et obtient son diplôme de juge rabbinique. Après le décès de rebbi Khamous Ḥaddad en 1926, il occupe le poste de grand rabbin de Médenine aux côtés de rebbi Mordékhaï Saghroun. En 1950, il monte en Israël et s’installe à Safed où il continue de propager ses riches enseignements et de diriger la communauté tunisienne locale. La synagogue qu’il fonda à Safed, porte son nom. Il est l’auteur des œuvre Ani Ḥoma (2 vol.) et Shivti WéQuoumi.

3. HAFTARAH SPECIALE BO (rite tunisien)

À deux occasions (CHEMOT & BO), les juifs de Tunisie lisent le chabbat une haftarah différente de celle lue par les autres juifs. Ainsi que l’indique le Rav David SETTBON dans la ‘Alé Hadas, Livre des Minhaguim tunisiens, nous suivons l’avis du Rambam et d’autres illustres décisionnaires comme Rebbi Chelomo Ben Nathan de Sajelmassa et Rebbi ‘Hiya Ben Chelomo ‘Habib de Barcelone. D’autres communautés suivent avec nous ce minhag antique : Djerba, Alger, Irak, Yémen. Le Rav Kalifa Malka témoigne même dans son livre Kaf Naki que tel est l’antique minhag du Maroc. Ce que confirme, en tout cas pour Fès, Rebbi Refaël Benchim’on dans Ahavat Hakadmonim. Toutefois, les communautés marocaines d’aujourd’hui ont adopté les haftarot de Chémot et Bo communes au reste des communautés séfarades.

HAFTARAH BO rite tunisien : Isaïe 19- 1-25

מַשָּׂא, מִצְרָיִם: הִנֵּה יְהוָה רֹכֵב עַל-עָב קַל, וּבָא מִצְרַיִם, וְנָעוּ אֱלִילֵי מִצְרַיִם מִפָּנָיו, וּלְבַב מִצְרַיִם יִמַּס בְּקִרְבּוֹ. ב וְסִכְסַכְתִּי מִצְרַיִם בְּמִצְרַיִם, וְנִלְחֲמוּ אִישׁ-בְּאָחִיו וְאִישׁ בְּרֵעֵהוּ, עִיר בְּעִיר, מַמְלָכָה בְּמַמְלָכָה. ג וְנָבְקָה רוּחַ-מִצְרַיִם בְּקִרְבּוֹ, וַעֲצָתוֹ אֲבַלֵּעַ; וְדָרְשׁוּ אֶל-הָאֱלִילִים וְאֶל-הָאִטִּים, וְאֶל-הָאֹבוֹת וְאֶל-הַיִּדְּעֹנִים. ד וְסִכַּרְתִּי, אֶת-מִצְרַיִם, בְּיַד, אֲדֹנִים קָשֶׁה; וּמֶלֶךְ עַז יִמְשָׁל-בָּם, נְאֻם הָאָדוֹן יְהוָה צְבָאוֹת. ה וְנִשְּׁתוּ-מַיִם, מֵהַיָּם; וְנָהָר, יֶחֱרַב וְיָבֵשׁ. ו וְהֶאֶזְנִיחוּ נְהָרוֹת, דָּלְלוּ וְחָרְבוּ יְאֹרֵי מָצוֹר; קָנֶה וָסוּף, קָמֵלוּ. ז עָרוֹת עַל-יְאוֹר, עַל-פִּי יְאוֹר; וְכֹל מִזְרַע יְאוֹר, יִיבַשׁ נִדַּף וְאֵינֶנּוּ. ח וְאָנוּ, הַדַּיָּגִים, וְאָבְלוּ, כָּל-מַשְׁלִיכֵי בַיְאוֹר חַכָּה; וּפֹרְשֵׂי מִכְמֹרֶת עַל-פְּנֵי-מַיִם, אֻמְלָלוּ. ט וּבֹשׁוּ עֹבְדֵי פִשְׁתִּים, שְׂרִיקוֹת; וְאֹרְגִים, חוֹרָי. י וְהָיוּ שָׁתֹתֶיהָ, מְדֻכָּאִים; כָּל-עֹשֵׂי שֶׂכֶר, אַגְמֵי-נָפֶשׁ. יא אַךְ-אֱוִלִים, שָׂרֵי צֹעַן, חַכְמֵי יֹעֲצֵי פַרְעֹה, עֵצָה נִבְעָרָה; אֵיךְ תֹּאמְרוּ אֶל-פַּרְעֹה, בֶּן-חֲכָמִים אֲנִי בֶּן-מַלְכֵי-קֶדֶם. יב אַיָּם אֵפוֹא חֲכָמֶיךָ, וְיַגִּידוּ נָא לָךְ; וְיֵדְעוּ, מַה-יָּעַץ יְהוָה צְבָאוֹת עַל-מִצְרָיִם. יג נוֹאֲלוּ שָׂרֵי צֹעַן, נִשְּׁאוּ שָׂרֵי נֹף; הִתְעוּ אֶת-מִצְרַיִם, פִּנַּת שְׁבָטֶיהָ. יד יְהוָה מָסַךְ בְּקִרְבָּהּ, רוּחַ עִוְעִים; וְהִתְעוּ אֶת-מִצְרַיִם בְּכָל-מַעֲשֵׂהוּ, כְּהִתָּעוֹת שִׁכּוֹר בְּקִיאוֹ. טו וְלֹא-יִהְיֶה לְמִצְרַיִם, מַעֲשֶׂה, אֲשֶׁר יַעֲשֶׂה רֹאשׁ וְזָנָב, כִּפָּה וְאַגְמוֹן. טז בַּיּוֹם הַהוּא, יִהְיֶה מִצְרַיִם כַּנָּשִׁים; וְחָרַד וּפָחַד, מִפְּנֵי תְּנוּפַת יַד-יְהוָה צְבָאוֹת, אֲשֶׁר-הוּא, מֵנִיף עָלָיו. יז וְהָיְתָה אַדְמַת יְהוּדָה לְמִצְרַיִם, לְחָגָּא, כֹּל אֲשֶׁר יַזְכִּיר אֹתָהּ אֵלָיו, יִפְחָד–מִפְּנֵי, עֲצַת יְהוָה צְבָאוֹת, אֲשֶׁר-הוּא, יוֹעֵץ עָלָיו. {ס} יח בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיוּ חָמֵשׁ עָרִים בְּאֶרֶץ מִצְרַיִם, מְדַבְּרוֹת שְׂפַת כְּנַעַן, וְנִשְׁבָּעוֹת, לַיהוָה צְבָאוֹת: עִיר הַהֶרֶס, יֵאָמֵר לְאֶחָת. {ס}יט בַּיּוֹם הַהוּא, יִהְיֶה מִזְבֵּחַ לַיהוָה, בְּתוֹךְ, אֶרֶץ מִצְרָיִם; וּמַצֵּבָה אֵצֶל-גְּבוּלָהּ, לַיהוָה. כ וְהָיָה לְאוֹת וּלְעֵד לַיהוָה צְבָאוֹת, בְּאֶרֶץ מִצְרָיִם: כִּי-יִצְעֲקוּ אֶל-יְהוָה מִפְּנֵי לֹחֲצִים, וְיִשְׁלַח לָהֶם מוֹשִׁיעַ וָרָב וְהִצִּילָם. כא וְנוֹדַע יְהוָה לְמִצְרַיִם, וְיָדְעוּ מִצְרַיִם אֶת-יְהוָה בַּיּוֹם הַהוּא; וְעָבְדוּ זֶבַח וּמִנְחָה, וְנָדְרוּ-נֵדֶר לַיהוָה וְשִׁלֵּמוּ. כב וְנָגַף יְהוָה אֶת-מִצְרַיִם, נָגֹף וְרָפוֹא; וְשָׁבוּ, עַד-יְהוָה, וְנֶעְתַּר לָהֶם, וּרְפָאָם. {ס} כג בַּיּוֹם הַהוּא, תִּהְיֶה מְסִלָּה מִמִּצְרַיִם אַשּׁוּרָה, וּבָא-אַשּׁוּר בְּמִצְרַיִם, וּמִצְרַיִם בְּאַשּׁוּר; וְעָבְדוּ מִצְרַיִם, אֶת-אַשּׁוּר. {ס} כד בַּיּוֹם הַהוּא, יִהְיֶה יִשְׂרָאֵל שְׁלִישִׁיָּה, לְמִצְרַיִם, וּלְאַשּׁוּר: בְּרָכָה, בְּקֶרֶב הָאָרֶץ. כה אֲשֶׁר בֵּרְכוֹ יְהוָה צְבָאוֹת, לֵאמֹר: בָּרוּךְ עַמִּי מִצְרַיִם, וּמַעֲשֵׂה יָדַי אַשּׁוּר, וְנַחֲלָתִי, יִשְׂרָאֵל. {ס}

1 Oracle contre l’Egypte: Voici, le Seigneur, chevauchant sur un nuage rapide, arrive en Egypte: les divinités de l’Egypte tremblent devant lui, et le cœur des Egyptiens se sent défaillir dans leur poitrine. 2 « Je vais armer Egyptiens contre Egyptiens; ils combattront frère contre frère, ami contre ami, ville contre ville et royaume contre royaume. 3 L’esprit qui anime l’Egypte s’évanouira, je détruirai ses projets; ils consulteront alors idoles et enchanteurs, nécromanciens et magiciens. 4 Et je livrerai les Egyptiens au pouvoir d’un maître sévère, ils seront gouvernés par, un roi cruel, » dit le Seigneur, l’Eternel-Cebaot. 5 Les eaux de la mer tarissent, et le fleuve est totalement à sec. 6 Les bras du Nil répandent une odeur infecte, les canaux de l’Egypte baissent et se dessèchent, joncs et roseaux languissent. 7 Tout est dénudé le long du Nil, aux bouches du Nil; tout ce qui est semé près du Nil se flétrit, est emporté par le vent, disparaît. 88 Les pêcheurs gémissent et sont en deuil; ils sont dans la consternation, tous ceux qui jettent l’hameçon dans le fleuve, tous ceux qui déploient leurs filets sur les eaux. 9 Ils sont couverts de confusion, ceux qui travaillent le chanvre peigné , comme ceux qui tissent le lin blanc . 10 Les piliers de l’Egypte sont abattus, tous ses travailleurs salariés ont l’âme navrée. 11 Ah! ils sont frappés de démence, les chefs de Çoân, les plus avisés des conseillers de Pharaon sont dénués de raison. Comment osez-vous dire à Pharaon: « Je suis fils d’hommes sages, descendant des rois antiques? » 12 Où sont donc tes sages? Qu’ils t’exposent donc, s’ils le savent, ce que l’Eternel-Cebaot a résolu contre l’Egypte! 13 Mais les princes de Çoân sont fous, les grands de Nof sont en proie aux illusions; ainsi ils égarent l’Egypte, eux, la pierre angulaire de ses castes. 14 L’Eternel a répandu en eux un esprit de vertige, pour qu’ils fassent trébucher l’Egypte dans toutes ses entreprises, tel un ivrogne trébuchant dans ses vomissements. 15 L’Egypte ne fait plus œuvre qui vaille, rien qui ait tête ou queue, qui soit palme ou roseau. 16 En ce jour, les Egyptiens seront comme des femmes; ils seront pris de trouble et de crainte devant le geste menaçant de la main de l’Eternel-Cebaot, dirigée contre eux. 17 Et la terre de Juda sera un sujet d’effroi pour l’Egypte; celle-ci, rien qu’àla mention de ce nom, sera dans l’anxiété, en raison des desseins que l’Eternel-Cebaot a conçus contre elle. 18 En ce jour, il y aura dans le pays d’Egypte cinq villes parlant la langue de Canaan et jurant fidélité à l’Eternel-Cebaot l’une d’elles sera appelée ville du Soleil. 19 En ce jour, un autel sera consacré à l’Eternel en plein pays d’Egypte, et près de sa frontière, se dressera une stèle en l’honneur de I’Eternel. 20 Ce sera, dans le pays d’Egypte, un signe et un témoignage pour l’Eternel-Cebaot: lorsqu’ils élèveront leurs cris vers l’Eternel, à cause des oppresseurs, il leur enverra un sauveur, un défenseur qui les délivrera. 21 Et l’Eternel se manifestera aux Egyptiens, qui le reconnaîtront en ce jour et lui voueront un culte de sacrifices et d’oblations; ils feront des vœux en l’honneur de l’Eternel et s’en acquitteront. 22 Ainsi l’Eternel frappera les Egyptiens, mais il les guérira aussi; car ils retourneront vers l’Eternel, et lui, se laissant fléchir par eux, assurera leur guérison. 23 En ce jour, une chaussée conduira d’Egypte en Assyrie. Les Assyriens iront en Egypte, les Egyptiens en Assyrie; l’Egypte et l’Assyrie pratiqueront le même culte. 24 En ce jour-là, Israël uni, lui troisième, à l’Egypte et à l’Assyrie, sera un sujet de bénédiction dans l’étendue de ces pays, 25 car l’Eternel-Cebaot lui aura conféré sa bénédiction en ces termes: « Bénis soient mon peuple d’Egypte, l’Assyrie, œuvre de mes mains, et Israël,.mon bien propre! »

Rav Shmouel Houri : A Capella Haftara Bo

4. CARNET DE FAMILLES

Un grand Mazel Tov à Zoar ACHOUR, fils de nos amis Ilan et Sandra, secrétaire générale du C.F.J.T., et aux familles ACHOUR & KABLA à l’occasion de sa Bar mitsva qui sera célébrée ce chabbat SDV.

5. CHABBAT BECHALAH 15/01/2022

6. SAVE THE DATE : CHABBAT PLEIN POUR YITRO AVEC COMME INVITE D’HONNEUR, LE RABBIN MOCHE TAÏEB, RABBIN DE BORDEAUX

INSCRIVEZ VOUS au Chabbat plein pour YITRO 🍷🍸🕊️ 🍗les 21 et 22 janvier

Invité d’honneur le Rabbin Moché TAÏEB, rabbin de Bordeaux

Motsae Chabbat : concert de musique avec🎼 Benjamin COHEN et le chef d’orchestre Gamal GAD. 🎹

Nos amis d’Ancelle sont les bienvenus pour voir Moché!

7. EMISSION MEMOIRE & VIGILANCE (RADIO SHALOM 94.8FM) DU 5.01.2022

De la transmission, du rôle du CFJT, et de la cérémonie organisée le 5/12/2021 à la Victoire, commémorant la rafle des juifs de Tunis le 9/12/1942 par les S.S.

8. CALENDRIER

Lundi 17 janvier 2022 : TOU BICHVAT


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.