Ce projet de bibliothèque, soutenu par Monsieur le Grand Rabbin Haïm KORSIA, Grand Rabbin de France, Monsieur le Grand Rabbin Haïm BITTANE, Grand Rabbin de Tunisie et Monsieur le Grand Rabbin René-Samuel SIRAT, Grand Rabbin du Consistoire Central et ancien Grand Rabbin de France, a pour ambition de rassembler tous les ouvrages et commentaires écrits par les grands tsadikim, sages et rabbins tunisiens [Tunis, Djerba, Gabes, Sfax, Sousse, Nabeul, Bizerte, Médenine Zarzis etc.].

Aucun recensement complet n’avait, en effet, été réalisé, et nous avons réussi, avec le concours du Rav Moshé DIDI,diplômé de la Yeshiva Kissé Ra’hamim, à retrouver la trace de 1.200 ouvrages qui avaient été édités dans le passé ainsi que de 300 manuscrits originaux inédits écrits en « maalak (ancienne écriture cursive séfarade) qui n’avaient, quant à eux, jamais été imprimés, et dont nous nous chargerons de la transcription et de l’impression.

Ces ouvrages et leurs auteurs sont dans leur quasi-totalité inconnus des rabbins français, même d’origine tunisienne. Cette bibliothèque sera donc ouverte aux rabbins ainsi qu’à tous les talmidé ‘hakhamim pour leur permettre de découvrir et d’étudier ces écrits d’une profondeur extrême pour ensuite, à leur tour, en transmettre l’essence à leurs fidèles et disciples. Un public plus large constitué d’historiens, de linguistes, de généalogistes (etc…) pourra également y trouver des éléments susceptibles de les intéresser.

Il s’agit d’un évènement exceptionnel car la réalisation d’une bibliothèque complète et exhaustive en un seul lieu des écrits des maîtres du judaïsme tunisien n’avait jamais été réalisé jusqu’à présent, et elle servira de modèle à tous ceux qui voudront se doter de la même.

Cette bibliothèque organisée en une centaine d’étagères constitue, d’une part, un moyen de préserver et transmettre le merveilleux patrimoine culturel et religieux que nos aïeux nous ont laissés, et d’autre part de rendre hommage à tous ces sages tunisiens en faisant connaître leurs noms, leurs œuvres, leur pensée ainsi que l’originalité de leurs commentaires.

Voir ces ouvrages être étudiés, les voir servir de ressource spirituelle aux générations à venir, assurant ainsi la véritable continuité du peuple juif, constitue un véritable acte de ‘hessed à l’égard de leurs auteurs, une marque de reconnaissance de notre part, et une mitsvah sans pareille. Il ne fait nul ne doute que toute personne qui aura participé à la création et à la diffusion de cette bibliothèque bénéficiera de la bénédiction divine et du mérite des sages de Tunisie.

Ces ouvrages seront également numérisés puis mis en ligne pour permettre, d’une part, d’assurer leur conservation pour les générations futures et, d’autre part, leur consultation par un public toujours plus nombreux.

Nous espérons pouvoir compter sur votre soutien actif et généreux, et vous compter parmi les fondateurs du Centre Français du Judaïsme Tunisien.

Le Centre Français du Judaïsme Tunisien vous offrira prochainement à Neuilly-sur-Seine :

–        La bibliothèque du judaïsme tunisien où seront étudiés les écrits des rabbins tunisiens au sein d’un beth hamidrach inédit en remettant à l’honneur en France les méthodes particulières d’étude propres au judaïsme tunisien, l’« Iyoun tounsi », animé par plusieurs rabbanim,

–        L’organisation d’offices de rite tunisien dans un local s’inspirant de la décoration des synagogues de Tunisie,

–        Des cours et conférences,

–        Un talmud torah sur le modèle d’un traditionnel « keuteb » tunisien permettant de transmettre aux jeunes de Neuilly et de l’Ouest parisien les spécificités des coutumes et de la liturgie tunisiennes,

–        Une école de hazanout

–        Un centre d’accueil pour les jeunes, notre priorité étant axée sur la jeunesse et la transmission, à l’image du travail réalisé durant des décennies à Tunis, puis à Paris, par Rebbi Abraham Braïtou SMADJA (zal) et son fils Rabbi Semah Julot SMADJA (zal).