1. LE FLASH PARACHA DU CFJT CHABBAT CHÉMOTE 24-25/12/2021
  2. REPRISE DE NOS OFFICES LE 8 JANVIER 2022
  3. SAVE THE DATE : CHABBAT PLEIN POUR YITRO AVEC COMME INVITE D’HONNEUR, LE RABBIN MOCHE TAÏEB, RABBIN DE BORDEAUX

1. LE FLASH PARACHA

CHÉMOTE – UN COUP O-DIEU(X)

Pour la guérison complète de Meir Nissim ben Khamssana et de Chemouel ben Renée Bacca.

« Il [Moché] sortit le jour suivant, il remarqua deux Hébreux qui se querellaient et il dit au coupable : Pourquoi frappes-tu ton prochain ? » (Exode 2-13)

Alors qu’il sort du palais de Pharaon afin de s’enquérir de la souffrance des siens, Moché croise deux frères hébreux au beau milieu d’une querelle. Sensible à la détresse de la victime, le sauveur du peuple juif intervient et interpelle l’agresseur : « Pourquoi frappes-tu ton prochain ? ».

Cette interpellation soulève toutefois l’étonnement du Maître français Rachi, qui s’interroge implicitement sur l’utilisation de l’expression « ton prochain » dans le verset. En effet, plutôt que de dire « Pourquoi frappes-tu ton prochain ? », il aurait été plus simple de dire « pourquoi le frappes-tu ? ». Ce à quoi Rachi répond, que le terme « ton prochain » précisément employé dans la phrase, vise à placer les deux hommes sur un pied d’égalité. A travers cette expression, Moché souhaitait signifier à l’assailli qu’il était autant coupable que son attaquant, pour s’être querellé avec son frère.

Dans son œuvre Qorbân Aviléḥem, rebbi Yiṣḥak Ḥaï Bokhobza¹ z”l, propose une autre explication au mot « רֵעֶךָ » (ton prochain), dans le verset. Il rapporte en préambule les propos de nos sages dans le Talmud (Sanhédrin 58b) qui stipulent : « Qui claque la joue d’un Juif sera considéré comme s’il giflait la joue de Dieu ». En réalité, Dieu n’a pas de corps physique et ne peut donc être frappé littéralement parlant, simplement, à travers cette image, les paroles de nos maitres visent à souligner la gravité du geste qu’est celui d’une main levée sur un Juif.

Rebbi Yiṣḥak Ḥaï poursuit en démontrant que le terme « רֵעֶךָ » est parfois utilisé pour désigner le Tout Puissant. En effet, à propos du verset « N’abandonne ni ton ami (רֵעֲךָ) ni l’ami de ton père » (Proverbes 27-10), le Midrash (Chémote Rabba 27-1) écrit que l’expression « רֵעֲךָ » fait référence à Dieu. A présent, il apparait clairement qu’en utilisant l’expression « רֵעֲךָ », le message de Moché à l’agresseur était de l’informer des propos de nos sages, à savoir, qu’en frappant son ami, il commettrait le geste odieux de gifler symboliquement la joue de Dieu.

Si toute forme de violence est condamnable, brutaliser physiquement son prochain l’est davantage encore, puisque s’attaquer à un Juif c’est s’attaquer directement à Dieu.

Aryé Bellity


¹ Rebbi Yiṣḥak Ḥaï Bokhobza (1853/1930) est né à Gabès et fut l’élève de rebbi Avraham ‘Alouche, de rebbi Fradji ‘Alouche et de rebbi Moché Mimoun. Lorsque son père se rendit à Tunis, il étudia à la Yéshiva de rebbi Avraham Ḥadjadj où il eut comme maitre rebbi Moché Zemmour et rebbi Dawid Zaoui. A 21 ans, il avait déjà rédigé trois de ses 14 livres et à 52 ans, il fut nommé juge rabbinique de la ville de Moknine. Après son voyage en Israël, il revient en Tunisie et occupe le poste de juge rabbinique dans sa ville natale. Puis il est appelé à être le grand rabbin de la Libye, fonction qu’il honora jusqu’à la fin de sa vie. Il s’est rendu célèbre, pour avoir visité les caves du Vatican et avoir eu ainsi le privilège de contempler les ustensiles du Temple.

2. REPRISE DES OFFICES LE 8 JANVIER 2022

En raison des fêtes de fin d’année, le château Zalthabar ferme durant les vacances scolaires.

Il n’y aura pas d’offices les samedi 25 decembre et 1er janvier.

Par respect pour les fêtes religieuses des responsables et salariés du Zalthabar, eux qui nous permettent tout le reste de l’année de prier, nous n’avons pas exigé qu’ils ouvrent.

Nous nous retrouverons le 8 janvier 2022.

D’ici là, faites attention, vaccinez-vous et respectez les gestes barrières.

N’oubliez pas que la Torah nous enseigne qu’il est de notre devoir de prendre soin de notre santé ( Dévarim, chapitre 4, verset 15).
La Torah nous ordonne en effet  » de garder son âme avec soin ».

Nos maîtres en déduisent l’obligation de prendre soin de sa santé et de ne faire aucune action risquant de porter atteinte à la santé. Voir Talmud Brakhot 32b (fin de la page) et Ha’mek Davar sur Dévarim 4, verset 15.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse et RV…en 2022.

3. SAVE THE DATE : CHABBAT PLEIN POUR YITRO

Et…SAVE THE DATE (en fonction de l’actualité sanitaire) :

chabbat plein pour YITRO 🍷🍸🕊️ 🍗les 21 et 22 janvier

Invité d’honneur le Rabbin Moché TAÏEB, rabbin de Bordeaux

Motsae Chabbat : soirée orientale avec🎼 Benjamin COHEN et le chef d’orchestre Gamal GAD. 🎹

Nos amis d’Ancelle sont les bienvenus pour voir Moché!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.